couverture Hibbert Simulacres

En 1923, en pleine occupation américaine — et une quinzaine d’années après « Séna » et « Les Thazar » — Fernand Hibbert apporte une dernière touche au portrait peu flatteur d’une bourgeoisie rongée par le mensonge et par les faux semblants.

Extrait :

« La nuit était blanche, tranquille et fraîche. Dans le ciel nacré, la lune rayonnait dans toute sa splendeur laiteuse.

— Vous allez vous placer au milieu du parterre, dit Pablo, et vous resterez à observer l’astre-dieu, jusqu’au moment où je vous appellerai.

— En quoi consistent ces observations ?

— Elles consistent en tout ce que vous aurez remarqué ; si, par exemple, des nuages cachent l’astre un instant, vous devez le noter et retenir le nombre de fois que le phénomène se sera produit. Enfin, vous fixerez dans votre mémoire tout ce qui aura frappé votre esprit relativement au dieu de la nuit.

— Je n’ai pas de prières à prononcer ?

— Non, c’est moi qui les prononcerai, les prières, dans le salon où je vais me tenir. J’aurai à dire sept cents fois chacune des sept oraisons du carnet rouge de Manès.

— Combien de temps la cérémonie durera-t-elle ?

— Une heure … une heure et demie au plus.

— Bien.

Et comme le néophyte se disposait à aller occuper, parmi les fleurs, la place qui lui avait été désignée, M. Alcantara esquissa un geste onctueux :

— Attendez, fit-il. Je ne dois pas vous voir dans l’accomplissement du rite, et personne ne doit vous voir. Vous commencerez dès que vous me verrez entrer dans le salon et fermer la porte qui donne sous la galerie. Allons, à tout à l’heure et soyez ferme !

— Comptez sur moi !

Le Cubain fit comme il avait dit, seulement après avoir fermé la porte donnant sous la galerie, au lieu de se mettre à débiter les prétendues oraisons de Manès, il monta retrouver Céphise avec qui il passa une heure inoubliable, dans un lit tiède et parfumé, — tandis que M. Hellénus Caton, nu, tel un bronze antique, se tenait debout au milieu du parterre, dans la nuit froide et argentée, contemplant la lune avec obstination … »

 

Télécharger :

 

Autres titres de Fernand Hibbert aux éditions de la dodine ;

Séna

Les Thazar

Romulus

Le Manuscrit de mon ami

 

 

 

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

TOUS NOS TITRES (ebooks et « papier »)

TOUS NOS TITRES (ebooks et « papier »)

  — CLASSIQUES D’HAÏTI —   Louis BOISROND-TONNERRE : MÉMOIRES POUR SERVIR À L’HISTOIRE D’HAÏTI   Démesvar DELORME :LA MISÈRE AU SEIN […]

LES EBOOKS DE LA DODINE

LES EBOOKS DE LA DODINE

Télécharger nos ebooks via : AMAZON ITUNES       FEEDBOOKS La FNAC      ORANGE 7 SWITCH(ex Immatériel) YOUSCRIBE RELAY  ARCHAMBAULT   Désormais La […]

La République d’Haïti, ancienne partie française de Saint Domingue — Edgar La Selve

La République d’Haïti, ancienne partie française de Saint Domingue — Edgar La Selve

Edgar La Selve séjourna en Haïti de 1872 à 1875 et il en ramena ce récit de voyage. Extrait : […]

F. Hibbert — Séna

F. Hibbert — Séna

La passion qu’il éprouva pour Mme Daltona bouleversa  la vie du sénateur port-au-princien Rénélus Rorrotte. Il n’hésita pas à la […]

Sylvio Cator et André Théard, gouverneurs de la cendrée (1924-1932) — Pascal Médan

Sylvio Cator et André Théard, gouverneurs de la cendrée (1924-1932) — Pascal Médan

De 1924 à 1932, Sylvio Cator et André Théard ont porté haut les couleurs d’Haïti. Les sportsmen s’enthousiasmaient au récit […]

F. Hibbert — Les Thazar

F. Hibbert — Les Thazar

Scènes de la vie haïtienne (1907) Mme Thazar et ses enfants, de retour à Port-au-Prince après un long séjour à Paris, […]

Louis-Joseph Janvier — Haïti aux Haïtiens

Louis-Joseph Janvier — Haïti aux Haïtiens

  Les cinq articles qui composent ce livre furent écrits peu après les événements de 1883  au cours desquels la […]

La Tragedie |
MEMOIRES D'ENFANCE |
not in the mood |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Collectif des Défenseurs...
| au bois de mon coeur
| bibliovoresclub